Votre panier
Fermer alternative Icon
CURE 100% NATURELLE | SANS PESTICIDE ET SANS CONSERVATEUR CURE 100% NATURELLE | SANS PESTICIDE ET SANS CONSERVATEUR

7 INFORMATIONS INDISPENSABLES A CONNAITRE SUR LE SOMMEIL

Arrow Thin Left Icon Arrow Thin Right Icon
7 INFORMATIONS INDISPENSABLES A CONNAITRE SUR LE SOMMEIL
      Généralement associé à de la fénéantise, le sommeil est bien souvent mécompris. A entendre « l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt », « mais tu es une véritable marmotte, tu dors tout le temps », « tu es montée sur pile électrique ou quoi, tu ne dors quasiment pas… »… Sachant que nous passons 1/3 de notre vie à dormir, il est essentiel d’y prêter attention (à ne pas prendre à la légère) et de ne pas oublier qu’il contribue grandement à notre équilibre mental et physique !

 

 

1.Qu’est-ce que le sommeil ? Comment est-il représenté dans une journée ?

Le sommeil correspond à l’activité du cerveau exercée par notre horloge interne. C’est elle qui signale à notre corps l’heure à laquelle vous devez aller vous coucher ou l’heure à laquelle vous réveiller.

Pour rappel, notre corps assimile la journée en 2 parties distinctes : le sommeil qui se déroule (en moyenne) de 23h à 7h et l’éveil (en moyenne) de 7h à 22h.

 

2.Que se passe-t-il dans notre corps quand vient le sommeil ?

A la tombée de la nuit, notre cerveau produit davantage de mélatonine (l’hormone du sommeil), nous donnant cette sensation de sommeil et place certaines zones de notre cerveau au repos.

Au moment de l’endormissement, notre température corporelle chute à 36,5 degrés (qui est habituellement à 37,5 degrés) mais qui va augmenter de nouveau à partir de 5h du matin.

Il existe 4 phases de sommeil qui se déclinant sous forme de 4 à 5 cycles par nuit :

  • La phase de sommeil lent dure environ 90 minutes, le sommeil est très léger, nous pouvons facilement être réveillé.
  • La phase de sommeil lent léger comprend 50% de notre temps de sommeil. Notre activité cérébrale est ralentie et lors de cette phase on a tendance à se réveiller plus facilement. 
  • La phase de sommeil lent profond dure environ 1h, elle correspond au sommeil réparateur (le sommeil qui nous permet d’être en forme le lendemain).
  • La phase de sommeil paradoxale dure environ 30 minutes, elle reproduit l’activité de l’éveil mais notre corps ne peux plus bouger (seulement le globe oculaire est encore en action) et c’est aussi le moment auquel nous rêvons.

3.Pourquoi avons nous des cernes quand nous sommes fatigués ?

Vous voyez ces cernes, poches ou tout autres surnoms farfelus pour définir ces traces sous nos yeux ? Oui, celles que nous ne supportons plus ou tentons de cacher par tous les moyens inimaginables…

Leur présence sous nos paupières, se justifient par la circulation d’un liquide translucide (issu de notre sang) qui n’est autre que la lymphe (ah la vicieuse). Ce sont les battements de notre cœur et les contractions de nos muscles qui fonctionnent au ralenti et qui permettent, ainsi, la bonne circulation sanguine de la lymphe.

Dans le cas d’une mauvaise circulation sanguine, un excès de liquide va venir déformer légèrement la peau sous nos yeux et former ces fameuses « poches ». Pas d’inquiétude, elles s’atténues généralement au réveil.

Mais lorsque vient un surplus de fatigue, le liquide ne circule plus ou difficilement et nos poches restent (oh la tristesse). Pour ce qui est de la couleur de nos cernes, la faute à la mauvaise circulation, qui va les faire parâtre plus ou moins sombres, suivant notre couleur de la peau.

 

4.Pourquoi est-il important de dormir suffisamment ?

Lorsque nous dormons, nous laissons notre corps se reposer, se régénérer physiquement. Un manque de sommeil peut créer du stress supplémentaire, une prise de poids, une fatigue (passagère ou durable)… Pensez bien, que nous récupérons de la fatigue accumulée au cours de la journée.

Dormir suffisamment (7 à 8h par nuit) permet à notre cerveau d’enregistrer les informations accumulées tout au long de la journée, en créant de nouvelles connexions nerveuses et en améliorant notre mémoire. Il permet également de relâcher la pression : notre respiration, digestion et rythme cardiaque ralentissent, les muscles se relâchent. Nous sentons tout notre corps se ramollir !

 

5.Pourquoi nous frottons nous les yeux quand nous avons sommeil ?

Signe de fatigue, se frotter les yeux est devenu un réflex chez nombreux d’entre nous ! Pour bien visualiser, nos yeux sont protégés par le film lacrymal, composé d’une couche aqueuse et d’une fine couche grasse, empêchant ainsi l’évaporation des larmes et le desséchement des yeux.

Pour leur bon fonctionnement, nos yeux doivent avoir ce film en parfait état, c’est pour cette raison que nous clignons très souvent des yeux sans nous en apercevoir.

Lorsque nous sommes fatigués, nous avons tendance à moins cligner des yeux, ce qui les rend plus irrités et leur donne cette sensation de picotement. Lorsque nous nous frottons les yeux, nous enlevons les poussières ou autres corps étrangers présents à la surface de l’œil et le film va ainsi pouvoir se régénérer en protégeant nos yeux.

 

6.Pourquoi ne devrions nous pas regarder nos écrans avant de nous coucher ?

Comme vu précédemment, notre corps, à la nuit tombée, produit de la mélatonine (hormone du sommeil) favorisant l’endormissement… Mais les écrans (tablettes, télévision, smartphones...) s’avèrent être de véritables nuisibles pour la qualité de notre sommeil. La lumière bleue qui en émane, envoie le mauvais message à notre cerveau, laissant penser que ne corps est en phase éveil, ce qui va altérer la production de la précieuse hormone du sommeil et retarder l’endormissement.

 

7.Pourquoi devrions nous faire une sieste ?

La sieste est un court épisode de sommeil, ne devant pas dépasser les 10 à 20 minutes (on ne vous parle pas d’un dodo de 3h!) si nous dépassons, nous risquons d’être encore plus fatigué(e) qu’auparavant et de perturber notre horloge biologique ! Cette sieste est un temps de repos qui va recharger nos batteries, détendre nos muscles, lutter contre un éventuel stress mais aussi améliorer notre concentration.

Laissez un commentaire